Entrepreneurs

Laurent Nocca


Laurent Nocca est Directeur Général de Top Management France, le 1er réseau biographique de référence des dirigeants et membres de comité de direction d’entreprises.

Entrepreneurs

Laurent Nocca

Laurent Nocca travaille à l'élargissement de ce réseau très actif dans l'environnement managériale internationale qui compte à l’heure actuelle, 15 000 biographies et 7 000 entreprises.


Club Italie-France : Vous avez des origines italiennes, votre nom de famille le prouve. Quelle importance ont eu vos origines italiennes sur le plan personnel et professionnel et en générale sur votre parcours ?

Laurent Nocca : Mes origines Italiennes ont une importance certaine dans mon parcours. Mon père est arrivé à Grenoble en 1952 en provenance de Corato, ville proche de Bari. Il vient d’une famille nombreuse et ils ont toujours été un exemple et une source d’inspiration par leur sens de l’effort, leur capacité d’intégration et leur volonté de réussir. En peu de mots, on ne peut qu’admirer les valeurs que cette immigration italienne a apporté à la France. De grands écrivains l’ont exprimé mieux que moi. Mon père m’a transmis l’envie de me battre, le sens du mot « travail » et de ne jamais considérer les choses comme acquises.

Club Italie-France : Vous êtes Directeur Général de Top Management France, 1er réseau biographique de référence des dirigeants et membres de comité de direction d’entreprises. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur l’activité de Top Management France, ses objectifs, sa philosophie et ses atouts ? 

Laurent Nocca : Nous sommes le 1er réseau des dirigeants d’entreprises en France. Nous existons depuis 35 ans, notre éthique et notre sérieux reconnus par nos 15 000 membres associés à nos méthodes permettent une mise en avant de chaque entreprise membre au sein de Top Management France. Notre activité s’exprime sur 3 supports, une édition « papier » très haut gamme, un site internet et une application téléphonique. Par notre connaissance et notre proximité avec les dirigeants, nous créons des solutions, des outils concrets et uniques pour accompagner les hauts managers et faciliter les échanges entre eux. A l’ère des réseaux sociaux et de la digitalisation des relations humaines, nous sommes convaincus que les entreprises et leurs dirigeants s’élèvent par les rencontres et les échanges de visions, d’informations, de ressources, de valeurs de management. Aujourd’hui, de nouvelles opportunités permettent à Top Management d’ajuster les besoins des dirigeants et de leurs entreprises et d’offrir de nouveaux canaux de communication. Orientée « retour sur investissement », notre approche du réseau d’affaires est pragmatique et efficace :

  • Nos outils uniques et nos supports optimisent l’accès à des informations détaillées, fiables, exclusives et actualisées sur les entreprises et leurs dirigeants.
  • Nous mettons en valeur les dirigeants que nous rencontrons en partageant leur vision, en mettant en perspective leur biographie professionnelle et en relayant leurs propos sur notre site internet et auprès de notre réseau LinkedIn.
  • Enfin, nous créons des partenariats et des événements pour faciliter les contacts entre top managers, qui permettent l’enrichissement du réseau d’affaires et le développement d’interactions business.

Top Management France, par son exigence et son intégration des nouveaux usages digitaux, maintient le cap et continue d’accompagner et valoriser les décideurs et leurs entreprises.

Club Italie-France : A l’heure où le monde s’internationalise, la vie de l’entreprise est de plus en plus complexe. Quels sont selon votre expérience les difficultés les plus fréquentes que les dirigeants d’entreprise rencontrent et quels sont les majeurs défis pour les sociétés internationales ?

Laurent Nocca : Les défis majeurs reposent sur la capacité d’adaptation aux nouveaux marchés et à la capacité à trouver les bons partenaires. Il est essentiel de s’appuyer sur « les fins connaisseurs » des marchés, idéalement en prise avec la réalité locale. Il faut donner le temps à l’expertise et anticiper le maximum de scenarii afin de préparer déjà « le coup d’après ». Comme on le voit, tout cela ne s’improvise pas et requière l’aide de spécialistes qui créeront un alliage solide et réactif. La révolution digitale a rapproché les marchés et a facilité la capacité à exporter son savoir-faire, mais rien ne remplace l’expertise humaine quand il s’agit de conquérir durablement un nouveau marché.

Club Italie-France : L’Italie comme la France a une grande culture entrepreneuriale : les deux pays collaborent beaucoup, mais toujours pas assez. Que pensez-vous de la coopération entre nos deux pays ? Quel rôle pourrait jouer la société Top Management dans le développement des relations entre France et Italie ?  

Laurent Nocca : La coopération entre nos deux pays est naturelle, avec des racines si profondes qu’elles s’inscrivent dans nos gênes. Nous pourrions citer tant d’exemples de partenariats gagnants. A raison de plus de 80 milliards d’euros échangés chaque année, la France est le 2e client et le 2e fournisseur de l’Italie. L’Italie est, elle aussi, un client et un fournisseur majeur de la France. La France est le premier investisseur étranger en Italie avec quasiment 2 000 entreprises employant plus de 250.000 personnes. Néanmoins, à l’occasion de certains événements dans l’actualité, on constate la persistance d’idées reçues et autres maladresses entre nos deux cultures. C’est lié, je crois, au fait que nous ne nous connaissons pas si profondément et qu’il faut constamment lutter contre les préjugés et autres facilités Top Management a un rôle majeur à jouer dans le développement des relations entre nos deux pays.

En effet, nous sommes le partenaire idéal des entrepreneurs et entreprises italiennes par la qualité de notre Data base. Nous permettons une connaissance immédiate et très fine des acteurs qui comptent. Nous sommes les seuls en France à posséder et à gérer une base de données si précise sur le monde des décideurs français. Nous sommes aussi un support de communication ultra expert et référent pour les entreprises. La présence au sein de Top Management adoube, assoie et légitimise les structures et les hommes. Nous soutenons et facilitons les échanges entre décideurs et nous souhaitons créer encore plus d’événements thématiques. Un événement sur les avantages de la coopération économique entre la France et l’Italie avec la présence de spécialistes serait très intéressant pour nos membres.

Club Italie-France : Dans votre expérience avez-vous pu constater des différences managériales entre la France et l’Italie ? 

Laurent Nocca : Je ne ferai pas de généralisation tant c’est à mon sens une sensibilité individuelle. Je ne voudrais pas tomber dans les lieux communs. Néanmoins, j’ai très souvent été frappé par le pragmatisme, la flexibilité et la réactivité des italiens. Les français ont sans doute plus d’aisance dans la structuration et la planification des projets mais paraissent moins à l’aise avec la gestion de l’immédiateté.

Club Italie-France : Quels sont vos projets pour l’avenir ? Pouvons-nous espérer de vous compter parmi les acteurs pour une majeure coopération entre la France et l’Italie ? 

Laurent Nocca : A partir du moins de juin, nous mettons en place un module de réseau social dédié à nos seuls membres. Ainsi, appartenir à Top Management France donne la possibilité de se mettre en contact naturellement et directement avec les autres membres de notre réseau. De façon totalement privative, c’est-à-dire sans que personnes d’autres ne puissent connaître vos échanges. Par ailleurs, nous multiplions cette année les occasions pour les entrepreneurs de se rencontrer sous la forme de déjeuner et dîner très utiles avec des thèmes précis tels que : investir en France, la cybersécurité, une stratégie RSE efficace. Vous pouvez compter sur Top Management pour favoriser la collaboration entre nos deux pays. J’invite d’ailleurs tous les membres d’Italy-France Group à se manifester auprès de nous afin que nous leur réservions un accueil et « di un servizio su misura ».

written byDaisy Boscolo Marchi
Daisy Boscolo Marchi

1 avril 2020

advertising